Logo du cabinet d'ostéopathie de Courchevel village

Contact :
+33 (0) 6 81 59 19 78


Centre Aquamotion
1297, route des Eaux Vives
73120 COURCHEVEL

Horaires :
Lundi-vendredi : 9h00-20h00
Hiver : ouvert 7 j/7

Nous suivre :

K-taping

Bandage adhésif thérapeutique utilisé pour soulager une gêne fonctionnelle et/ou une douleur dans les atteintes musculo-articulaires bénignes.

Un peu d’histoire…

Le kinésio-taping est une technique qui a été créée en 1973 par le japonais Kenzo KASE. Ce docteur souhaitait combler un vide dans les options de traitement qui étaient disponibles à cette période. Il cherchait un moyen de faciliter le processus naturel de guérison du corps et de prolonger les bienfaits de son traitement une fois que ses patients avaient quitté la clinique.
Après la mise au point et l’amélioration de la méthode “Kinesio-Taping”, son innovation a suscité de l’intérêt dans la communauté des soins de santé. Il ne fallut pas longtemps avant que le Dr Kase soit invité à partager ses découvertes et à fournir des informations afin que d’autres praticiens puissent étendre les bénéfices à leurs propres patients. Ainsi elle est utilisée depuis les années 1980 au Japon et en Asie, depuis 1996 en Allemagne et depuis 2008 en France.

Définition et fonctionnement

Le “taping” utilise des bandes en coton ayant des propriétés élastiques qui sont proches de celles de la peau. En adhérant à la peau, de par son élasticité, la bande effectue une décompression des tissus sous-jacents. Cette décompression permet entre autre d’accélérer les échanges liquidiens, d’optimiser le mouvement, de stimuler les muscles et d’agir sur la proprioception.

NB: la position de la colle sur la bande a été analysée avec précision pour en optimiser l’effet. A l’heure actuelle, on parle de « finger print » (empreinte de doigt) car la colle est disposée en vaguelettes et ressemble à une empreinte de doigt.

Les applications

Contrairement au techniques classiques de contention, l’objectif n’est pas d’immobiliser une articulation ou de restreindre un mouvement, mais de favoriser et conserver une mobilité indolore. Pour ce faire, il existe différentes applications :

  • Application musculaire : lorsque la tension musculaire est anormalement élevée ou anormalement basse (ex: lésions musculaires, crampes…).
  • Application ligamentaire ou tendineuse : lorsque les tendons ou les ligaments sont lésés ou surmenés. Cela réduit la douleur et augmente la résistance, contribuant ainsi à une guérison plus rapide.
  • Application corrective mécanique : en positionnant la bande sur l’articulation, elle va pouvoir stabiliser l’articulation et/ou améliorer les amplitudes articulaires.
  • Application corrective fasciale : lorsqu’il existe des adhérences fasciales, la bande contribue à un assouplissement des fascias et à une réduction de la douleur.
  • Application anti-douleur : il s’agit de laisser plus de place aux mécanorécepteurs responsable de la douleur afin de générer un effet antalgique.
  • Application lymphatique : elle est utilisée lors des troubles du flux lymphatique. Elle provoque un soulèvement de la peau qui augmente l’espace entre celle-ci et les tissus sous- cutanés, permettant un meilleur écoulement lymphatique.

Questions fréquentes

Combien de temps dois-je garder les bandes ?

Les bandes se gardent jusqu’à 5 jours. Les études montrent qu’une fois cette durée passée, l’élasticité de la bande est moindre.

Les bandes tiennent-elles sous l'eau ?

Les bandes ne se décollent pas sous l’eau. Leur propriété hydrophobe vous permet de vous doucher pendant les jours où vous les gardez car, même mouillées, elles ne perdent pas de leur élasticité.

Puis-je me poser un tape tout(e) seul(e) ?

C’est possible​, cependant les montages étant souvent complexes à réaliser, il est préférable de se faire poser un tape par un professionnel formé qui connait l’anatomie ainsi que les techniques de coupe et de pose.

Pourquoi les bandes sont-elles de différentes couleurs ?

Les bandes existent en bleu, rose, noir et beige mais elles ont exactement les mêmes propriétés mécaniques.